Newsletter n°17 : Les dents de l’amour

Dans les épisodes précédents
f1000004

Hello,

Tu vas bien ? Petite question : est-ce que tu t’y connais en déchaussement des dents ? Je sais c’est bizarre là, comme ça, à brûle-pourpoint, mais j’ose pas le googler parce que je flippe de tomber sur des photos anxiogènes et des forums qui disent que je vais mourir. Je m’observe beaucoup pour voir à quelle vitesse je me dégrade et estimer à peu près l’âge de ma mort, et du coup j’ai remarqué que j’avais beaucoup plus de matière de dent qu’avant (au moins 1 millimètre, ce qui est ÉNORME à l’échelle d’une incisive). Tu crois que je vais perdre mes dents ?


Oh bordel, mais en fait c’est pour ça que Rita est là. C’est la petite souris !!! Tu crois que si je perds ma dent et que je la mets sous mon oreiller elle va me donner de l’argent ? J’espère qu’elle sera plus généreuse qu’à l’époque et que ça paiera un implant parce que j’ai pas l’intention de rester édentée jusqu’à la fin de mes jours. À mon avis ça doit valoir un peu d’argent, on ne parle pas d’une vulgaire petite dent de lait, c’est quand même une « très belle dentition, en bonne santé » selon mon beau dentiste. Il est vraiment mignon et sympa, mais le problème c’est qu’à chaque fois que je vais le voir pour un détartrage, disons qu’il ne me voit pas sous mon meilleur angle. Je pense que les gens qui chopent des dentistes ne sont pas leurs patients. Bon au moins si j’ai besoin d’un implant ça me fera une bonne raison de retourner le voir. 

J’arrête de parler de ça parce que je vais en rêver cette nuit et franchement quand on regarde la signification de la perte de dents dans les rêves, ça fait pas rêver justement : perte de vitalité, anxiété, indécision, échec… Que des trucs positifs ! Ça va me porter la poisse et j’aurai aucune chance d’épouser mon dentiste. Et puis il est peut-être déjà marié à une mannequin Colgate. 

Il faudrait que je fasse une soirée stalking avec Anna pour en savoir plus, mais elle a la phobie des dentistes alors à mon avis elle sera pas trop trop d’accord. Et puis en ce moment, elle est entrée en phase d’hibernation & chill (elle a pas Netflix) avec un mec sorti de nulle part. Enfin si, sorti de Tinder. Tout ce qu’elle nous a dit, c’est qu’il était « pas mal et sympa et qu’il aimait les pizzas ». Ça l’occupera pour l’hiver, mais à mon avis il n’aura pas une grosse place dans son agenda affectif.

Je devrais peut-être m’y mettre moi aussi avant d’avoir la dentition de Keith Richards. 

Non allez, je vais me faire une tisane à la place, c’est moins rock’n’roll mais au moins ça me mettra dans l’ambiance « j’ai 80 ans et un dentier ».

Bonne après-midi (ou bon après-midi, c’est comme tu veux),
Charlotte