Bières et rouge à lèvres : le crashtest

Articles / Beauté
Rouge à lèvres MAC Ruby Woo

J’ai une très grande passion pour les rouges à lèvres rouges en ce moment. En effet, c’est un astucieux cache-misère. Mal coiffée ? Mal habillée ? Un peu de rouge à lèvres rouge et hop, vous attirez l’attention sur autre chose de mieux a.k.a votre bouche. Étant particulièrement misérable en ce moment, ma consommation de rouge à lèvres a donc triplé.

Cependant, si vous êtes un être humain normalement constitué, votre bouche n’est pas purement décorative et vous sert également à parler, manger et boire (et faire des bisous parfois). Une utilisation globalement incompatible avec le port du rouge à lèvres plus de 2 heures d’affilée.

Heureusement, les laboratoires cosmétiques ont inventé une chose formidable pour nous tirer d’affaire : le rouge à lèvres longue tenue. Mais ça serait trop simple s’ils étaient tous parfaits.

Aujourd’hui, nous allons donc répondre à une problématique beauté qui parlera à toutes les porteuses de rouge à lèvres : Comment boire des pintes de bière avec ses potes sans se retrouver avec un trait de crayon à lèvres comme une adolescente de province dans les années 2000 alors qu’à la base on avait une belle bouche bien rouge ? Je sais, la question vous brûle les lèvres (justement).

En bonne blogueuse beauté beauf et pas influente, j’ai testé pour vous 3 rouges à lèvres plus ou moins longue tenue. C’est parti pour le crashtest.

1. J’ai pris une infusion chez Sephora

Rouge Infusion Sephora

Un requin mort se cache sur cette photo. Saurez-vous le retrouver ?

Le Rouge Infusion est le premier rouge à lèvres (ou plutôt encre à lèvres ?) longue tenue que j’ai acheté. Grosse mauviette que je suis, j’ai choisi une couleur assez neutre qu’on pourrait communément appeler pétale de rose (fanée). Ben oui, si je dois vivre avec une couleur sur les lèvres pendant plus de 10 heures, autant que ça ne soit pas trop voyant. Comme ça, si ça ne me va pas du tout on évite la catastrophe.

En allant boire des bières à bas prix le soir même, je me suis dit que c’était l’occasion idéale pour tester la résistance de ce rouge à lèvres.

Premier constat : il est beaucoup plus foncé que prévu et me donne un petit côté malade (je suis naturellement translucide).

Deuxième constat : l’alcool à tendance à le rendre encore plus foncé (allez comprendre, sans doute les lois de la chimie). Échec.

Troisième constat : il est totalement invisible sur mes copines. Ça n’a pas de sens cette histoire.

2. Bourjois un peu bohème lol

20140708-001015-615608.jpg

« Un anticyclone Red Velvet déferlera sur l’Europe ce week-end. »

Un samedi après-midi, en traînant sur Instagram, je tombe sur cette photo de Cachemire et Soie :

Capture d’écran 2014-07-07 à 23.26.00

Je lis les commentaires :

Capture d’écran 2014-07-07 à 23.29.46

Évidemment, en bon mouton qui se respecte (je ne dis pas ça parce qu’en ce moment j’ai les cheveux frisés et que je le vis pas très bien hein (ce qui explique la surconsommation de rouge à lèvres)) je suis allée acheter ce fameux Velvet Hot Pepper de Bourjois chez Monoprix (c’est pas ma faute, y avait moins 15%).

J’ai bien entendu testé sa résistance à la vie le soir venu. Après un plateau de sushis et plusieurs bières, j’étais franchement satisfaite de rentrer en Noctilien avec un semblant de rouge à lèvres correctement installé sur la bouche. Bravo Bourjois.

3. Ça se passe comme ça chez le MAC

Mac Ruby Woo

Belle composition glam’chic de blogueuse

J’avais déjà un premier rouge à lèvres rouge de chez MAC, le Lady Bug (j’aime bien leur petit nom) dont j’étais assez satisfaite. Le seul problème c’est qu’après 3 gorgées de bière et 2 chips, il est inexistant. Le rouge à lèvres un peu crémeux et brillant est donc le rouge des gens qui ne se nourrissent pas je suppose (sans oublier de mentionner le risque de rouge sur les dents, très problématique lorsqu’on essaie de rester digne dans la vie).

J’ai donc testé un peu plus tard le Ruby Woo à l’apéro. Plus foncé et plus mat que mon précédent, je crois qu’on peut dire qu’il adhère grave, sans pour autant être classé dans la catégorie longue tenue. L’astuce serait donc de choisir un rouge mat. Bon à savoir.

Astuce pauvreté : si vous vous maquillez régulièrement chez MAC (ma consommation d’anti-cernes dépasse l’entendement) pour 6 produits vides rapportés en boutique, vous avez un rouge à lèvres gratuit.

Vous pouvez maintenant me remercier d’avoir sauvé vos apéros. #vraisproblèmes

Photos : Il n’y bien entendu aucun rapport entre ces rouges à lèvres et ces photos. J’ai pris les premiers trucs qui me passaient sous la main : une carte du monde, Franklin le requin dégonflé et une carte postale de Plan 9 from outer space, connu pour être le pire film jamais réalisé <3.

Initialement publié sur http://etsionneparlaitpasdefoot.com/