Classement des anti-cernes sur l’échelle de la gueule de bois*

Articles / Beauté
La Famille Adams

L’an 3018 : la fin du monde est proche à cause d’une attaque de robots-mutants qui veulent contrôler la Terre en balançant un virus mortel pour exterminer l’être humain. Panique, on vous demande de n’emporter qu’un seul produit de beauté avec vous dans votre cyber-trousse de toilette pour émigrer dans une galaxie voisine : que faîtes-vous ? Pas simple.

Pourquoi cette question me direz-vous ? (Allez, dîtes-le sinon cet article n’existe pas.) Parce qu’on a tous un produit de beauté préféré du monde entier ! (Du moins quand on est une star et qu’on se fait interviewer par des magazines féminins. (Et donc oui, je préfère préparer mes réponses au cas où je deviendrais riche et célèbre un de ces quatre.)) Et ben moi perso, j’embarquerais mon anti-cernes. Enfin j’espère que d’ici là on aura trouvé une solution miracle, parce que quand je me regarde le matin, j’ai l’impression de croiser l’enfant illégitime de Morticia Addams et de l’Oncle Fétide : teint blafard + valises sous les yeux. Alors l’anti-cernes, c’est juste une question de survie comme diraient les L5.

Mais malheureusement, le monde de l’anti-cernes est une jungle hostile faite de compositions hydratantes-anti-âge et de correcteur-illuminateur-décongestionneur. Comment s’y retrouver ? Ne comptez pas sur moi pour vous aider, ma démarche de recherche est complètement hasardeuse. Cependant, après 10 ans de dissimulation de contour des yeux, j’ai réussi à élaborer un classement permettant de déterminer votre anti-cernes idéal sur l’échelle de la gueule de bois (car vous l’aurez peut-être remarqué : après une soirée trop arrosée, votre manque de fraîcheur et de sommeil se matérialise aussi autour de vos yeux).

1) Trantchille dans mon ha-M.A.C, je bois une citronnade

15 août, vos clients sont en vacances, Paris est vide, vous terminez tous les soirs à 17h, vos amis ont déserté : vous en profitez pour faire une cure détox’ à base de boissons fraîches et salades estivales. Vous êtes resplendissante, mais vous avez quand même besoin de camoufler ces cernes qui ne vous quittent plus. (Faut dire que 334 jours d’excès et de surmenage à rattraper, c’est pas jouable en 1 mois.) Heureusement, vous pouvez compter sur votre fidèle anti-cernes M.A.C Select Moisturecover, frais, léger et hydratant comme une bonne Corona en terrasse. (Je ne sais pas si la comparaison est très bonne.)

Pourquoi c’est vachement bien  ?

Pour un prix relativement correct dans le correcteur-game (19€), vous avez un anti-cernes de bonne qualité disponible dans moult teintes ce qui devrait vous permettre d’en trouver une parfaite pour vous ! En plus, comme je vous l’expliquais lorsque je vous parlais de rouges à lèvres et de bières, si vous rapportez 6 produits M.A.C en boutique, vous avez un rouge à lèvres gratuit ! (Je vous laisse imaginer ma consommation d’anti-cernes)

D’ailleurs, n’oubliez pas d’en ramener de vacances lorsque vous passez au Duty Free, ou si vous partez aux Etats-Unis. Ça vaut le coup.

2) Salu BB (cream), on boit UNE bière

« Mais pas plus hein ! » Et on sait tous comment ça se termine. Plutôt mal. Et ça se voit un peu sur votre visage le lendemain matin.  Cette gueule de bois, on la connait tous : celle qui ne vous empêche pas d’aller au travail, mais qui nécessite quand même quelques litres de thé vert détox, un bon petit plat à la pause déj’ et une soirée pyjama le lendemain. Et surtout une petite couche d’anti-cernes pour être présentable. Dans ce cas de figure, je vous recommande vivement de vous enduire les yeux du correcteur UNE Intuitive Touch BB Cream Concealer.

Pourquoi c’est vachement bien  ?

C’est le moins cher de ma sélection (17,50€), et c’est pourtant le plus clean (pas comme vous) puisqu’il contient 100% d’ingrédients d’origine naturelle.  C’est votre contour des yeux qui va être content ! Un choix qui devrait plaire à tous les amateurs de gluten-free parmi nos lecteurs. Cependant, attention à ne pas manger l’anti-cerne en salade le lendemain à la place de votre préparation au quinoa.

3) Après 14 Spritz, Shiseido est un nom difficile à prononcer

C’est enfin le week-end, que vous célébrez au restaurant avec des amis dans la joie et l’allégresse. L’apéro du vendredi, c’est sacré. Vous enquillez quelques bouteilles, le bar ferme mais la nuit continue : vous enchaînez sur un karaoké et/ou une nuit en night club discothèque jusqu’au petit matin. Vos yeux collent et votre rouge à lèvres à viré, mais vous vous en foutez, vous vous êtes bien éclatée ! Le lendemain, c’est un peu moins funky lorsque vous vous réveillez la tête en vrac à 15h et que vous avez 10 000 choses à faire. Et oui, c’est samedi !  Heureusement, le Correcteur de teint soyeux Shiseido devrait vous sauver la mise (ainsi que le paracétamol).

Pourquoi c’est vachement bien  ?

Ce correcteur, je l’avais découvert un peu par hasard en tombant sur article sur Bohemian Raspberry, un blog approuvé par Framboisier des musclés (RIP). Son prix est un peu élevé (29€ chez Sephora) mais il dure longtemps et est assez puissant pour vous permettre d’enchaîner une seconde soirée dans le week-end sans avoir l’air d’une revenante. Pratique !

Vous pouvez également opter pour une alternative un peu moins chère, mais tout aussi bien du côté de chez Benefit avec boi-ing pour 23,50€.

4) No make-up day

Dimanche, 13h, vous êtes maquillée et habillée : soit vous êtes très matinale (et là franchement, bravo), soit vous vous êtes endormie comme ça en rentrant arrachée à 8h du matin (et là ça va faire mal). L’avantage, c’est qu’avec la tête dans la cuvette des toilettes, votre apparence est le cadet de vos soucis. Restez au lit.

Pourquoi c’est vachement bien  ?

C’est pas bien. Et c’est généralement pas très agréable, mais si on veut positiver, disons que ça fait des économies de maquillage : votre teint est dégueulasse et votre peau est en jachère. On pense fort à vous. <3

Bonus : Cerne est un nom masculin. (Maintenant vous avez peut-être une gueule de merde, mais au moins avec ça vous pourrez flamber en soirée.) 

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé et la dignité, ne croyez pas toutes les conneries que je raconte.

Initialement publié sur http://etsionneparlaitpasdefoot.com/