Comment trouver un nom de groupe en 1 leçon ?

Articles / Musique
Florence and the Machine

Vous avez un groupe de type musical et vous n’avez toujours pas trouvé de nom pour devenir des stars mondialement connues tout autour du monde comme les Daft Punk ? Pas de problème ! Prenez le prénom du leader, ajoutez « and the » et un nom pioché au hasard dans un dictionnaire anglais, et vous aurez immédiatement la recette du succès ! #astuce

Personnellement, je ne sais jouer d’aucun instrument mais je sais déjà que mon groupe s’appellera Charlotte and the Dinosaurs. Et en attendant de me voir sur scène lors de ma tournée mondiale au Japon en 2034, je vous livre cette playlist composée uniquement de groupes dont le nom est basé sur ce modèle.

Florence + The Machine

D’habitude, j’aime pas trop trop les chanteuses qui crient, mais bon, faut avouer que Florence a quand même des cheveux sublimes (voir ci-dessus, avec cette pose très « Rien à foutre, j’étais là avant Christine et Marina BITCHES » <3 ), du coup je lui pardonne tout.

Christine and the Queens

Au début, j’aimais pas. Probablement parce que j’en ai trop entendu parler, que tout le monde disait que c’était génial même si au fond personne n’a jamais rien compris à ce qu’elle disait dans ses chansons. Puis finalement, après quelques concerts en festival et une journée où j’ai porté un pantalon trop court avec des chaussettes à paillettes et des derbies, je me suis dit « Pourquoi pas, mais alors QUE ces deux chansons là ». Et puis bon, elle place le mot « Mercurochrome » dans une chanson, ce qui est remarquable quand on sait que c’est le pansement des héros.

Marina and The Diamonds

Une autre personne qui crie, découverte en 2010 au même moment que Florence citée précédemment, ce qui laisse de gros doutes sur le déroulement du brainstorming de Marina et ses potos lors de la création du groupe (mais en fait elle s’appelle Marina Diamondis, that’s why). Est-ce qu’en clamant « I’m not a robot », Marina déclare ouvertement la guerre à Florence et sa machine ? J’irai lui demander à Rock en Seine, tiens.

Lilly Wood and the Prick

Tout commençait bien pour ce groupe avec des paillettes, une forêt et des animaux chelous et quelques pubs pour des marques de luxe. Rien d’alarmant donc, jusqu’à un remix dansant de leur dernière chanson qui les a fait passer du côté obscur de la force, plus connu sous le nom de « Publicité qui te reste à vie dans la tête. » Avec leur tube « J’optimisme » les deux acolytes ont encore une belle carrière devant eux (dans la publicité, mais pas spécialement dans le milieu de la conjugaison.)

Fitz and the Tantrums

Encore un nom similaire, encore une publicité et encore une chanson qui reste en tête. Personnellement, je ne trouve pas ça génial. Mais est-ce qu’on me demande vraiment mon avis ? Non. Moi je fais ça pour vous informer et vous donner des pistes si jamais un jour vous cherchez un nom de groupe et que vous êtes en galère.

Hercules and Love Affair

Cette playlist est tellement datée que j’ai même ajouté ce groupe que j’ai beaucoup écouté en 2009. Je suis une ouf. Mais que voulez-vous, c’est intemporel : les années passent et Blind est toujours aussi cool. Fait intéressant : cette voix que vous entendez est celle d’Antony Hegarty qui – oh, surprise – est Antony de Antony and the Johnsons. Je ne pouvais pas rêver meilleure transition.

Antony and the Johnsons 

Entrons dans la partie de la playlist où on a un peu envie de se tailler les veines, même avec une reprise de Crazy in love de notre chère Beyonce. C’est déprimant, mais beau. #passionmélancolie (Ma chanson « bonne humeur » du moment étant de Belle & Sebastian (qui auraient pu entrer dans cette playlist s’ils s’étaient appelés Belle & the Sebastians, les cons) vous comprendrez que je ne suis pas le genre de personne qui respire la joie de vivre, les paillettes et les serpentins).

Karen O and the Kids

La chanteuse de Yeah Yeah Yeahs a composé la BO du film de Spike Jonze, Max et les Maximonstres (qui malheureusement ne contient pas de « and the » en VO mais s’intitule comme le livre, Where the wild things are). Tellement pipou.

Pour finir cette playlist, je vous ai ajouté de manière totalement aléatoire plein de groupes composés de cette façon sans trop chercher à en savoir plus, juste pour vous montrer l’étendue des dégâts. Et comme ça on pourra découvrir plein de choses, tous ensemble <3

Et pour les plus téméraires d’entre vous, voici un petit test « Someone and the Something » qui devrait bien vous occuper au travail :)

PS : je vous épargne Chico & the Gypsies

Photo : DR

Initialement publié sur http://etsionneparlaitpasdefoot.com/