Je me suis abonnée à une newsletter de mon propre gré

Articles / Etc
Curaterz

Décembre : clouée au lit par une maladie qui a décidé de frapper à la porte de mes anticorps pile poil pendant mes vacances de Noël, j’ère sans but sur Internet, fascinée par tant de contenus publiés chaque minute. Cadeaux moches sur Facebook, repas dégueu sur Instagram, articles de blog pourris avec des looks moches et des DIY de CM2 : le diagnostic est clair, je suis en overdose d’Internet. Forcément, après 4 jours de Chocapic-sieste-Internet-Chocapic-sieste-Internet-Chocapic-nuit, on est assez peu ouvert à l’être humain, et encore moins à son image virtuelle chiante.

J’étais prête à supprimer mon compte Twitter (non, je déconne) quand soudain, je suis tombée sur un tweet du Crew des Haterz qui disait de s’inscrire à une newsletter parce qu’elle était vachement bien (ou quelque chose dans le genre). Sous l’effet des antibiotiques, j’ai cliqué, j’ai entré mon nom, mon e-mail et j’ai validé. Depuis, ma vie a changé (je dis un peu ça pour faire du clic tsé) : je reçois chaque jour dans ma boîte mail une info intéressante sur des thématiques aussi diverses et variées que le ciné, la musique, les séries, la bouffe, et tout ce qu’on trouve de génialement WTF sur Internet. Bref, une sélection qui me redonne goût à la vie virtuelle, parce que finalement Internet c’est génial. Mais horrible. Mais génial. Mais horrible parfois. Mais génial aussi.

Pourquoi ça plait ? C’est drôle, c’est bien écrit, on apprend des choses et c’est grave cool. Et surtout, pour ce sentiment d’exclusivité totale lorsqu’on ouvre sa boîte mail. Je ne sais pas combien de personnes sont abonnées, mais je sais que tout le monde ne reçoit pas cette newsletter. Et les pauvres ne pourront jamais savoir ce qu’il s’est passé avant, dans les précédents envois (bien fait). Une newsletter putain. J’ai mis 3 mois à écrire un article sur ce truc tout pourri qui fini généralement parmi 1326 autres mails promotionnels dans ma boîte hotmail qui date du lycée. Est-ce que c’est la fin de la blogosphère du coup ? Je suis perdue. C’est formidable. Je suis dégoûtée de ne pas y avoir pensé.

Alors si je peux me permettre de vous donner un conseil : inscrivez-vous vite avant d’en rater d’autres sur www.curaterz.fr

Initialement publié sur http://etsionneparlaitpasdefoot.com/